LE VRAI ET LE FAUX SUR L'HYPNOSE ...

"Le plus grand bien que nous faisons aux autres hommes n'est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur."  

Louis LAVELLE

Des réponses à vos questions ...

L’état d’hypnose est un état non naturel ou artificiel …   FAUX !

La transe est un état naturel. Chacun de nous expérimente plusieurs fois par jour cet état de conscience modifié appelé “transe hypnotique”, d’une façon tout à fait physiologique : au réveil, à l’endormissement et à chaque moment de rêverie ou de déconnexion. Cet état est utile et nécessaire au maintien de notre équilibre mental. C’est un état d’être normal et propre au règne vivant. Et c’est cet état léger que l’Hypnose Thérapeutique reconnaît et amplifie. Chacun d’entre vous ayant cette faculté naturelle en lui, chacun va donc pouvoir bénéficier des bienfaits de l’utilisation de l’Hypnose. 

On peut voir peur de l’état d’hypnose …   FAUX !

L’état d’hypnose peut être comparé à un état de relaxation profonde.
On peut le comparer à l’instant où vous êtes prêt à vous endormir. Vous le vivez tous les soirs lorsque vous basculez dans l’état de sommeil. Vous pouvez encore entendre tous les bruits autour de vous, les sons, et vous laissez votre subconscient prendre la première place dans vos pensées.
Vous entendez la voix du thérapeute, et vous êtes sensible à ses suggestions, mais à tout moment vous pouvez sortir de cet état, comme si vous vouliez vous réveiller après une bonne sieste ou une bonne nuit de sommeil.

On m’a dit que je n’étais pas hypnotisable…   FAUX !

L’état d’hypnose est naturel et chacun l’expérimente chaque jour sans le savoir, ne serait-ce que chaque soir en s’endormant. Les neurologues pensent même qu’un état quotidien de “transe légère” (toutes les 90 mn environ) est naturel et indispensable à l’équilibre mental et physique.

C’est ce qu’il se passe lorsqu’un morceau de musique vous emporte dans vos pensées ou vos souvenirs, vous fait voyager intérieurement, vous fait oublier l’espace et le temps… Et à votre avis, dans quel état êtes-vous lorsque vous êtes intensément concentré sur votre travail ? Ou lors d’une conversation passionnante ?

Pendant tous ces moments, et il y en a bien d’autres, vous êtes connectés à vos ressources profondes, à vos sensations, à vos intuitions… voilà en quoi l’hypnose est un outil exceptionnel.

Je vais m’endormir …   FAUX !

Pas du tout ! L’état d’hypnose est différent de l’état de sommeil.
Trop souvent, véhiculé par les médias, l’état hypnotique est associé à un état de sommeil, or ce sont deux états bien différents. Vous restez donc éveillé, mais simplement vos facultés critiques et logiques sont contournées, pour toucher votre inconscient grâce à votre concentration et à votre imagination. Et à part si vous avez vraiment très peu dormi la veille, il y a peu de chance que vous vous endormiez durant la séance !
L’état hypnotique induit chez vous une détente si profonde, un bien-être si enveloppant que l’on peut doucement glisser vers un état proche du sommeil. “Et si vous vous endormez, votre organisme en profitera pour se régénérer… et le thérapeute vous réveillera ! »

Je peux rester bloqué dans cet état …   FAUX !

De la même manière, il est impossible de rester bloqué en état d’hypnose. Vous pourriez ouvrir les yeux à tout moment, si vous le vouliez. Simplement, vous désirez voir une autre réalité, et c’est ce qui fait que vous n’ouvrez pas les yeux. Votre volonté. Pas la nôtre. Car vous savez à tout moment ce qui se passe dans la réalité extérieure, et vous pouvez y réagir si besoin. Vous avez juste décidé d’entrer dans une autre réalité par votre concentration, et c’est ça qui vous garde en état d’hypnose.

Il existe un risque à utiliser l’hypnose …   FAUX !

L’hypnose est ce que l’on appelle un “état modifié de conscience”. Cet “état d’esprit” particulier ressemble à celui que vous vivez juste avant de vous endormir, lorsque vous êtes plongé dans un roman passionnant, absorbé par un film, les yeux dans les yeux avec votre amoureux/se ou lorsque vous partagez une discussion qui vous fait oublier le monde autour. Cela n’a donc rien d’extraordinaire.L’état d’hypnose est neutre et inoffensif. Il n’y a donc aucun “risque” à utiliser l’Hypnose, à condition de la pratiquer avec une personne qui a la compétence technique et les qualités humaines pour pratiquer une thérapie (qu’elle soit hypnotique ou non, d’ailleurs) Les outils de l’Hypnose sont tout autant naturels, universels et incontournables, et chacun de nous les utilise quotidiennement, sans même le savoir, tant personnellement que professionnellement… En approchant l’Hypnose, vous apprendrez à les reconnaître et les utiliser pour votre plus grand bénéfice… et en toute sécurité !

On est sous l’emprise de l’hypnopraticien …   FAUX !

Le patient garde son libre-arbitre sous hypnose. C’est lui qui décide de rentrer en hypnose ou non et du moment où il souhaite en sortir. Et on ne peut pas être « bloqué » en état hypnotique, on finit toujours par revenir à son propre rythme ! Ce libre-arbitre fait que le patient ne dit ou ne fait que des choses qu’il aurait pu dire ou faire dans d’autres circonstances. Cependant, l’hypnose donnant la part belle aux processus automatiques et inconscients, les résistances à dire ou faire sont moindres, ce qui facilite le travail thérapeutique et en accentue les effets. On ne peut pas non plus devenir dépendant de l’hypnose, bien que l’état hypnotique soit le plus souvent très confortable ! Les individus y ont simplement recours lorsqu’ils en ont besoin, ce rythme pouvant être plus ou moins élevé. L’apprentissage de l’auto-hypnose favorisant par ailleurs une grande autonomie vis-à-vis des techniques employées.

Je peux être hypnotisé contre mon gré …   FAUX !

Aucun hypnotiseur ne peut faire entrer une personne en transe hypnotique sans son plein consentement et sa participation volontaire ! Car l’hypnose n’est pas une prise de possession mais bien un état de concentration. Ainsi, si vous voulez vivre l’expérience, vous devez collaborer pleinement avec l’hypnopraticien car dès que vous luttez, il n’y a pas d’hypnose possible. Par ailleurs, vous pouvez en tout temps et en toute liberté décider de sortir de votre état d’hypnose.

Il faut attendre pour avoir des résultats …   FAUX !

Les résultats sont variables selon chaque cas et chaque individu. Cela peut être immédiat, dans les jours qui suivent ou prendre quelques semaines. Il arrive parfois que les résultats soient plus bénéfiques que prévu, car le patient peut avoir traité plusieurs problématiques qui n’étaient pas la raison initiale de sa consultation.

Après une séance d’hypnose, tous mes problèmes vot disparaître sans que je n’ai rien à faire … VRAI et  FAUX !

Cela dépend essentiellement du souci qui vous amène en thérapie. Dans le cas de l’arrêt du tabac, l’hypnose pourra préparer le terrain en vous, mais cela ne bloquera pas votre bras en position allongée pour vous empêcher de fumer ! Vous gardez toujours votre liberté de fumer ! Par contre, quand vous arrêtez vraiment, alors “bizarrement” cela se passera très bien : car tout en vous aura été préparé…L’hypnose ne peut pas s’opposer à votre volonté, et heureusement. Donc, pour arrêter de fumer, comme pour tous les soucis qui comprennent une part de votre volonté, alors l’Hypnose peut vous aider, mais elle ne remplace pas votre libre-arbitre ! Par contre, lorsque le souci est totalement indépendant de votre volonté, comme de l’asthme, de l’eczéma, une allergie, une phobie, des crises de panique, des cauchemars, etc.  vous n’aurez besoin que d’accepter de laisser faire votre Inconscient.  L’hypnothérapeute contactera vos ressources inconscientes et fera le nécessaire, sans que vous n’ayez quoi que ce soit à faire. Une bonne manière d’aider votre thérapeute sera justement de vous entraîner à… ne rien faire ! Enfin, si votre souci est profond, dans le sens qu’il touche à votre être entier, alors il est normal que vous participiez à votre changement : on ne peut pas laisser votre inconscient (et encore moins le thérapeute) décider de votre vie, tout de même !

Il y a une différence entre l’hypnose de spectacle et l’hypnothérapie … VRAI !

 

Dans le premier cas, il s’agit d’un amusement, souvent au dépend de l’individu qui se prête au jeu! Dans le deuxième cas, l’objectif est bien sûr de soigner. En ce qui concerne l’hypnose de spectacle, l’individu joue sur scène, il se déconnecte de la réalité, il peut même avoir envie de se libérer totalement et se déculpabiliser d’une situation qui peut être drôle ou burlesque. Dans le cadre de l’hypnothérapie, le praticien reste très vigilant à préserver le libre arbitre du patient sur son état, il stimule ses ressources internes dans le but d’aller mieux. Le praticien est attentif à l’état d’esprit dans lequel est le patient suite à une séance, ce que ne pratique pas souvent l’hypnotiseur de spectacle.

Il y a des contre-indications à l’hypnothérapie … VRAI !


Un hypnothérapeute ne prend pas en charge les psychoses sévères et les dépressions sévères qui relèvent de la psychiatrie.

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn