"Vous savez beaucoup plus de choses
que vous savez que vous savez"
Milton H.Erickson

 

 

 

QU'EST-CE QUE L'HYPNOSE ERICKSONIENNE ?

Les phénomènes hypnotiques ont été observés à toutes les époques et dans toutes les civilisations humaines.  Depuis 200 ans, l’hypnose gravite dans l’univers des scientifiques et des médecins. Ses effets bénéfiques sont aujourd’hui reconnus officiellement et de nombreux centres de santé font appel à cette technique utilisée par des diplômés de la santé. 

On l’utilise surtout pour traiter l’anxiété, mais également, pour soulager les douleurs et accompagner les patients lors de traitements médicaux lourds. Cette technique a bien entendu connu depuis 200 ans bien des évolutions et il existe plusieurs courants, dont l’hypnose Ericksonienne, une technique assez récente mise au point par un médecin, le Dr. Milton Erickson, au milieu du XXème siècle. 

 L’hypnose dite Ericksonienne met l’accent sur la modification de l’état de conscience. C’est  cette modification qui agit comme un catalyseur dans le traitement des phobies, des états de stress, des angoisses ou des addictions.

UTILISER LES RESSOURCES DE L'INCONSCIENT

L’hypnose classique utilisée par les médecins s’est surtout développée à partir du 18ème siècle. Il s’agit d’amener le patient dans un état de semi conscience. Cet état de conscience n’est pas le sommeil. Il se rapproche plutôt d’un état proche du sommeil, semblable au monde du rêve. La pensée critique est mise en veille, il y a ouverture aux sentiments, aux émotions.

Les capacités adaptatives de l’inconscient

L’approche Ericksonienne s’appuie sur les capacités adaptatives de l’inconscient de chacun pour utiliser les ressources intrinsèques « stockées » dans un réservoir d’énergie. Elle développe des techniques d’hypnose permissives et indirectes qui redonnent plus de contrôle au sujet hypnotisé.

Milton ERICKSON ET SON HISTOIRE

Au cours du XXème siècle, un médecin américain, Milton Erickson, met au point une technique d’hypnose un peu différente. À l’âge de 17 ans, il contracte la poliomyélite et frôle la mort. Il ressort d’un coma de trois jours, complètement paralysé, mais avec une auto-rééducation, il parvient à bouger. 

Mais c’est une expédition solitaire de plusieurs semaines en canot qui lui redonne complètement l’usage de ses membres. Beaucoup pensent que ce « pèlerinage » initiatique le confortera dans son choix de devenir médecin.

UNE SÉANCE D'HYPNOSE ERICKSONIENNE

On retrouve ce type de technique dans une optique courte, soit trois à dix séances. La méthode d’Erickson demande une participation active et bien entendu consentante du patient. Mais dans certains cas, le thérapeute Ericksonien conduit le patient vers une transe naturelle, en se concentrant sur une idée. A ce moment-là, c’est l’inconscient qui domine sans pour autant éclipser totalement le conscient, comme si on observait un « retournement de l’Iceberg » de la conscience.

Le conscient s’endort et on assiste à une émergence partielle de l’inconscient.


Cette partie émergente, c’est, en quelque sorte, la porte ouverte vers ce qu’on a pu refouler, y compris ce qu’on appelle les symptômes, les fardeaux de la vie, les anciens traumatismes. Cet état de « recueillement profond » permet de révéler les expériences de la vie qui ont influencé certains comportements comme l’éducation des parents, etc… Les réactions de l’inconscient face à ces évènements sont alors plus claires et le thérapeute peut accompagner son patient pour l’aider à se débarrasser de certains réflexes et comportements qui sont disproportionnés, voire gênants pour vivre une existence sereine et atteindre le bonheur.

LES DOMAINES D'APPLICATION

L’hypnose ericksonienne est particulièrement efficace dans le traitement des problèmes psychologiques en lien direct ou indirect avec l’anxiété. Elle peut également soulager des douleurs chroniques ou des troubles tels que les nausées, les maux de tête, un mal de dent mais aussi une grossesse, une activité sportive de haut niveau…

Les consultations concernent en majorité des états de dépression et d’anxiété, des phobies, des TOC (troubles obsessionnels compulsifs), des maladies psychosomatiques mais aussi des allergies, des problèmes de sommeil, un manque de confiance en soi ou des addictions.

La technique d’Erickson se révèle aussi un excellent outil pour accompagner certaines épreuves ou étapes de la vie telles que le deuil, un divorce, des examens ou l’arrêt du tabac.

La durée et le nombre de séance dépend de chaque personne, le praticien s’adapte à la demande et aux besoins du patient mais généralement, il s’agit d’une thérapie assez courte  et quelques séances suffisent la plupart du temps à régler le problème.